De 1976 à 1984, Daniel Le Galludec était dessinateur en bâtiment. Sa femme, Françoise, travaillant dans un atelier de mareyage à Lorient, elle décide en 1982 de racheter le camion et la tournée d’un grégamiste : Pierrot Le Labousse. Au départ, c’est elle qui fait les tournées. Puis, deux ans plus tard, ils achètent le magasin et c’est Françoise qui le tiendra pendant que Daniel parcourra les campagnes.

Un départ matinal à 3h20

Daniel prend la direction de la criée de Lorient tous les matins. Du mardi au jeudi, c’est départ à 3h20 et 3h le vendredi et le samedi. La vente de poisson commence à 4h du matin et fonctionne par cadran, jusqu’à 6h du matin.

salle-des-ventes-cadran-criee-lorient-poisson

Salle des ventes à cadran à la Criée de Lorient (Port de Pêche Keroman).

daniel-le-galludec-criee-lorient-achat-poisson

Petite pause gourmande à la Criée de Lorient, vers 06h du matin, avant de repartir à Grand-Champ…

Ensuite, Daniel reprend la route pour Grand-Champ, fait une petite pause bien méritée pour boire son café tranquillement, puis prépare son camion. Une fois tout ça fait, il commence sa tournée des campagnes pour aller distribuer du poisson aux habitants des villages. Il roule dans un secteur différent chaque jour pour rendre visite à une cinquantaine de clients (par jour). « On arrive à avoir des nouveaux clients mais tous les anciens ne sont pas remplacés. Avant, il y avait toujours quelqu’un à la maison, aujourd’hui, le gens travaillent à l’extérieur ». Des journées peu reposantes puisqu’il termine vers 17h30 certains jours, 15h30 quand les tournées sont moins longues.

cliente-daniel-le-galludec-poissonnier-grand-champ

Une cliente commande du poisson à Daniel.

Une relation-client privilégiée

Ce que Daniel apprécie dans son travail, c’est le fait d’être à l’extérieur en permanence, « plutôt que d’être enfermé dans un bureau ». Mais l’atout principal du métier pour lui, c’est le contact avec les clients, le fait qu’ils se confient lorsqu’il passe. « Les gens m’attendent, ils sont contents qu’on leur rende service. L’hiver, je suis souvent invité à boire un petit café pour me réchauffer ».

poissonnerie-grand-champ-daniel-le-galludec-la-meule

Dans la poissonnerie de Françoise et Daniel Le Galludec.

Encore 4 ans et Daniel se décidera à passer le flambeau à la jeune génération…

En 2020, Daniel Le Galludec aura l’âge de prendre sa retraite, bien méritée certes, mais parviendra-t-il à faire perdurer cette activité ? On lui souhaite de tout cœur !

© Mairie de Grand-Champ / Poupi Le Nuage