Laurence Borgiallo est arrivée à Grand-Champ en 2008. Potière depuis fin 2009, elle s’est installée sur la zone d’activités de Kerovel. Véritable passionnée du travail de la terre, elle me reçoit dans son atelier.

Une rencontre bouleversante

Laurence Borgiallo est éducatrice spécialisée dans un foyer pour ados et enfants. En 2000, elle fait une rencontre qui va changer sa vie : une potière qui deviendra son amie. Pendant plusieurs années, elle se rend à son atelier pour faire de la poterie, ça la ressource. Elle y apprend les bases puis se perfectionne petit à petit. Laurence est prise de passion par cet artisanat mais aussi par la personne qu’elle a rencontré, qui lui transmet ce savoir-faire. D’ailleurs un jour cette dernière lui demande « est-ce que tu veux vraiment apprendre ? ». Laurence acquiesce de suite, s’investit dans l’apprentissage et progresse d’année en année.

tour-poterie-laurence-borgiallo-grand-champ-la-meule-bretagne-web-serie-potiere

Une transition professionnelle

Après réflexion, Laurence décide de quitter son travail pour passer plus de temps avec ses enfants. En 2008, elle s’installe à Grand-Champ. Fin 2009, elle achète un four et monte son atelier sur la zone de Kerovel. Elle pratique, crée, se perfectionne. Comme ce n’est pas son métier de base, il lui a fallu du temps pour se sentir légitime dans la pratique. Aujourd’hui, elle vogue de marché en marché pour vendre ses créations.

signature-laurence-borgiallo-potiere-poterie-grand-champ-gregam-la-meule-reportage-episode

Un long processus de création

Après avoir préparé la terre, Laurence s’attaque au tournassage, technique particulière qui mérite plusieurs années d’entraînement pour un résultat parfait. Mais tout ne s’arrête pas là, si l’on veut obtenir une décoration gravée, il faut le faire avant la période de séchage. Suite à ce séchage a lieu la première cuisson qui permet de durcir la terre. Pour donner de la couleur à la pièce, il faut l’émailler, c’est-à-dire appliquer un mélange de différents composants (oxyde de cobalt pour du bleu, oxyde de chrome pour du vert…) qui permettra d’obtenir une coloration après la seconde cuisson. Cette dernière dure au minimum 10 heures et autant de repos avant ouverture du four.

Une autre technique, ancestrale, appelée le colombage, consiste à réaliser des boudins d’argile et à les empiler les uns sur les autres pour former la pièce que l’on souhaite.

colombins-poterie-colombage-laurence-borgiallo-grand-champ-la-meule-artisanat

La transmission : une valeur importante

Laurence croit en la transmission et c’est d’ailleurs quelque chose qu’elle a envie de mettre en avant, en créant des ateliers de poterie parents/enfants, grands-parents/enfants. Elle défend l’idée de partage du savoir-faire, des connaissances, des rencontres… N’hésitez pas à frapper à la porte de son atelier, elle se fera un plaisir de vous y recevoir ! Pour plus d’information sur ce qu’elle propose, jetez un œil à son site Web !

© Mairie de Grand-ChampPoupi Le Nuage