Mardi 11 octobre, Anthony Cainjo, grégamiste et étudiant en 2ème année de BTS électro-technique, partira en direction du Maroc pour un raid humanitaire en 4L avec l’association Humafrica. Cette dernière a été créée en 2005 par des professeurs et étudiants du Lycée Saint-Joseph de Vannes. Chaque année, afin d’aider au développement de villages isolés du Maroc, des étudiants partent mener divers chantiers. Cette année, ils sont une vingtaine et vont parcourir 7 000 kilomètres en 15 jours

Pour installer des panneaux photovoltaïques

Cinq 4L et trois fourgonnettes seront au départ afin d’acheminer du matériel scolaire, des vêtements, des accessoires et des dons d’entreprises mais surtout pour mettre en oeuvre ce qu’ils apprennent au lycée. C’est ainsi qu’ils vont passer cinq jours à Skoura pour installer des panneaux photovoltaïques dans deux écoles, installer du matériel informatique (ordinateurs, imprimantes), réaliser la peinture sur les murs extérieurs d’une école ou encore distribuer tout les dons matériels dans des jardins d’enfants. Ensuite, à Marrakech, ils installeront des bancs, des tables et du matériel électroménager (machines à laver et sèche-linge). En plus de tout ça, ils espèrent « pouvoir visiter la centrale solaire de Ouarzazate ».

Une recherche de sponsors fructueuse

Chaque élève a pour objectif de récolter 800€ pour pouvoir partir. Cette année, Anthony a battu tous les records : en sollicitant uniquement des entreprises grégamistes, il a recueilli 2200€ ! Et pourtant, au départ, il ne pensait pas y  parvenir : « Je suis plutôt réservé, je ne pensais pas réussir à démarcher les entreprises. Je me suis rendu compte que j’en étais capable, c’est constructif ».

anthony-cainjo-sponsors-4L-anabar-grand-champ

« Aider les enfants, les rendre plus heureux »

Anthony Cainjo a déjà eu l’expérience de l’étranger, mais ce sera une première dans le cadre d’un projet humanitaire. « J’ai hâte de partir, je suis très souvent bénévole pour les associations du coin et là, je vais aussi pouvoir l’être à l’étranger ». Très impatient, il essaiera de nous envoyer régulièrement des photos de son périple, que vous pourrez notamment suivre sur la page Facebook d’Humafrica. Il revient le 26 octobre, et on devrait avoir un retour d’expérience sur La Meule 😉

© Mairie de Grand-Champ / Poupi Le Nuage